Index de l'article

En date du 14 au 19 décembre 2019, le SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL DE SECURITE a organisé des ateliers de renforcement des capacités des responsables des Comités Mixtes de Sécurité à la base (communes et collines) dans la Province de Gitega sur l’Alerte Précoce et Réponse Rapide en matière de Sécurité Humaine, le Renseignement Préventif et la lutte contre les rumeurs pendant la période pré-électorale.

L’objectif global de ces ateliers est de renforcer les capacités des autorités à la base, notamment les cinq élus de chaque Colline, les chefs des zones, les membres des CMS, les administrateurs communaux et les commissaires de police afin d’assimiler et maîtriser les indicateurs du système d’Alerte Précoce et de Réponse Rapide, d’apprendre les principes du Renseignement Préventif, pour que la paix et la sécurité pour tous soient renforcées à travers toutes les communes du pays. Ce climat serein permettra aux autorités du pays de préparer des élections apaisées, justes et transparentes en 2020.


ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CMS DE GISHUBI, NYARUSANGE ET RYANSORO EN DATE DU 19/12/2019

Ce vendredi 19 décembre 2019, le SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL DE SECURITE était au chef lieu de la commune Gishubi où se sont rencontrés les comités mixtes des communes Gishubi, Nyansoro et Ryarusange. Comme dans les autres communes précédentes, le Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité, colonel Pierre Claver Nzisabira a indiqué CMS que les grandes causes d’insécurité dans les communes visitées sont la consommation des boissons prohibées, les conflits fonciers et le problème des rondes nocturnes effectués par les militants des partis politiques.

  

Colonel Pierre Claver Nzisabira demande aux administratifs de se renseigner pour éradiquer les boissons prohibées locales comme Kanyanga tandis que pour la boisson Karibu fabriquée par une usine agréée, « une décision appropriée sera prise par les échelons supérieurs », a indiqué Pierre Claver Nzisabira, SP/CNS.

  

Dans cet atelier, les participants ont retenus les modalités et l’importance de l’alerte précoce, le renseignement préventif et la lutte contre les rumeurs.


 ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CMS DE BUKIRASAZI ET BURAZA EN DATE DU 18/12/2019

 Le Secrétariat Permanent du Conseil national de Sécurité (SP/CNS) a organisé mercredi 18 décembre 2019 au chef lieu de la commune Bukirasazi dans la province de Gitega, un atelier de renforcement des capacités des responsables des Comités Mixtes de Sécurité à la base des communes et collines de Bukirasazi et Buraza. L’atelier portait sur l’Alerte Précoce et Réponses Rapides en matière de Sécurité Humaine, le Renseignement Préventif et la lutte contre les rumeurs pendant la période pré-électorale.

  

Le Secrétaire Permanent du CNS, Colonel Pierre Claver Nzisabira leur a signifié que si une autorité s’adonne au clientélisme ou soupçonné d’être corrompu, les doléances devraient être transmises à une autre autorité supérieure est qui peut les utiliser dans l'intérêt de la communauté.

Concernant les conflits fonciers, Colonel Pierre Claver Nzisabira demande aux administratifs de ne permettre à personne de vendre la propriété si ce n'est en cas de force majeure. Il a expliqué que l'expérience a déjà montré que celui qui commence à vendre ses champs finit par causer des problèmes à ses frères et voisins.

  


ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CMS DE MAKEBUKO ET ITABA EN DATE DU 17/12/2019

Comme l'a fait dans les communes précédentes de ce province de GItega, le Secrétaire Permanent du CNS, Colonel Pierre Claver Nzisabira a rappelé aux comités mixtes de sécurité que la sécurité du pays ne concerne pas que les forces de défense et de sécurité mais aussi toute la population burundaise et même les étrangers qui y vivent. Il les a exhortés à lutter contre les boissons prohibées qui nuisent à la santé de la population et qui, par conséquent causent de l’insécurité sanitaire.

  

Le SP/CNS a rappelé que le comité mixte de sécurité dans chaque commune est présidé par l’administrateur communal; Il a précisé aussi que le comité mixte de sécurité est composé par tous ceux qui interviennent dans le développement de la commune.


ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CMS DE BUGENDANA ET MUTAHO EN DATE DU 16/12/2019

Dans toutes ces communes, le Secrétaire Permanent du CNS le Colonel Pierre Claver Nzisabira a rappelé aux comités mixtes de sécurité que la sécurité du pays ne concerne pas seulement les forces défense et de sécurité mais toute la population burundaise et même les étrangers qui y vivent. Le SP/CNS leur a exhorté de lutter contre les boissons prohibées qui nuisent à la santé de la population et qui par conséquent cause de l’insécurité sanitaire.

  

  

A chaque atelier, les participants ont eu l’occasion de poser des questions et des réponses adéquates ont été données par les conférenciers et le Secrétaire Permanent du CNS.


 Atelier RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CMS DE GIHETA ET GITEGA EN DATE DU 14/12/2019

Le Secrétariat Permanent du Conseil national de Sécurité (SP/CNS) a organisé mardi 14 décembre 2019 au chef lieu de la commune Giheta dans la province de Gitega, un atelier de renforcement des capacités des responsables des Comités Mixtes de Sécurité à la base des communes et collines de Giheta et Gitega. L’atelier portait sur l’Alerte Précoce et Réponses Rapides en matière de Sécurité Humaine, le Renseignement Préventif et la lutte contre les rumeurs pendant la période pré-électorale

  

  


 

PUBLICATIONS

septembre 2020
lmmjvsd
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
Copyright © 2020 SPCNS-Burundi. Tous Droits Réservés.
Conçu et Réalisé par BD HOPE COMPANY