Du 5 au 9/10/2020, le Secrétaire Permanent du Conseil National de sécurité, Colonel Pierre Claver NZISABIRA, effectue des descentes de travail dans les provinces de BURURI et MWARO.

 

Cette visite de travail s’inscrit dans le prolongement des activités destinées au renforcement de capacités des administratifs à la base nouvellement investis et tous les membres faisant partie des comités mixtes de sécurité (CSM) dans les communes de ces deux (2) provinces (Bururi et Mwaro)

La formation dispensée au cours de ces séminaires était axée sur le nouveau concept de la sécurité humaine.

 

Le système d’alerte précoce, l’amour de la patrie, le renseignement administratif et la confection d’un rapport circonstanciel y relatif, la lutte contre les rumeurs ainsi que la tolérance politique font partie des modules dispensés.

Lors de l’exercice de leurs fonctions, les nouveaux responsables administratifs ont été exhortes à s’atteler prioritairement à deux missions principales à savoir :

  • Consolider la paix et la sécurité dans leurs entités administratives respectives
  • S’atteler au développement de la population sous leur administration.

Au total, cinq (5) ateliers ont été organisés dans les deux (2) provinces c’est-à-dire trois (3) ateliers à Mwaro et deux (2) ateliers à Bururi environ 1700 participants ont pris part à ces différents ateliers.

 

Dans la province Bururi, les participants ont soulevé l’existence d’un nombre élevé de litiges fonciers.

Ils accusent aussi les juges affectés dans certaines communes de la province Bururi de corruption et partant, le manque d’impartialité au moment des décisions judiciaires.

Sur ce, étant donne que les litiges fonciers constituent un défi majeur à la sécurité, le Secrétaire Permanent de CNS a tenu à prodiguer des conseils aux administratifs à la base de ne plus accepter la vente ou l’achat des terrains familiaux sans faire des investigations approfondies préalables pour savoir si les motivations qui poussent le propriétaire à vendre sa parcelle sont fondées.

Par ailleurs, cette autorité a tranquillisé les participants que les dossiers fonciers pourront bientôt diminuer sensiblement d’autant plus que son excellence Monsieur le Président de la République du Burundi a déclaré dans son discours programme à la nation que l’instance juridique sur toutes les collines (les para-juristes) « intaha yo kumugina » va être réhabilitée cette fois-ci avec un cadre légal bien précis.

Dans la province MWARO, comme d’ailleurs dans la plupart des provinces visitées, quelques défis auxquels les établissements scolaires fond face aujourd’hui ont été aussi évoqués. Et qui ont des impacts négatifs sur la qualité de l’enseignement.

____________________________________________________

PUBLICATIONS

décembre 2020
lmmjvsd
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Copyright © 2020 SPCNS-Burundi. Tous Droits Réservés.
Conçu et Réalisé par BD HOPE COMPANY