Les besoins exprimés par la population dans le cadre de la Sécurité Humaine et  de manière holistique ou multisectorielle sont liés à la prévention des menaces d’ordre politiques, économiques, alimentaires, sanitaires, sociales, environnementales ou à la sécurité physique de cette population. En outre la population doit vivre à l'abri de la peur, à l'abri des besoins et dans la dignité.

Ainsi, les membres des Cellules Techniques de Suivi des Comités mixtes de sécurité humaine sont les acteurs de sécurité au premier plan pour répondre à ces besoins de la population, par la mise en œuvre des missions contenues dans l’ordonnance conjointe portant  Cahier de charge des CMS. Ils doivent alors  en maîtriser le contenu, s’en approprier et œuvrer pour que les principes d’efficacité, d'autonomisation, de durabilité et de redevabilité aux communautés de base soient le leitmotiv de leur action.

Les participants à ces ateliers sont :

  • les membres du Comité provincial de Sécurité ;
  • les Conseillers du Gouverneur ;
  • les hauts cadres de l’administration, un par ministère ;
  • cinq représentants de la société civile ;
  • trois représentants des confessions religieuses ;
  • les sept membres des Cellules Techniques de Suivi des CMS de chaque commune (7x nombre de communes).

PUBLICATIONS

septembre 2018
lmmjvsd
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Copyright © 2018 SPCNS-Burundi. Tous Droits Réservés.
Conçu et Réalisé par BD HOPE COMPANY