Tel que cela avait été recommandé par Son Excellence Monsieur le Président de la République du Burundi, le Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité vient de clôturer son périple dans les provinces qui font frontière avec la RDC et le Rwanda.  Du 30 Janvier au 4 Février 2020, il a effectué des descentes de redynamisation des CMSH à la base en Mairie de Bujumbura ainsi que dans les provinces de Ngozi et Muyinga.

  

PHOTOS PRISE A BUJUMBURA LE 30-31 JANVIER 2020

  

A cours de sa tournée, son discours était axé sur trois points saillants notamment:

1. La consolidation de la paix et de sécurité avant, pendant et après la période électorale;

2. La redynamisation des CMSH à la base pour qu'ils soient inclusifs, opérationnels et partant efficace;

3. L'amour de la patrie.

  

Pour toutes fins utiles, il est à rappeler que les provinces visitées sont: Cibitoke, Bubanza, Makamba, Rumonge, Kayanza, Kirundo, Bujumbura(province), Mairie(Bujumbura), Ngozi et Muyinga.


 

Ce jeudi 30 janvier 2020, après avoir visité certains quartiers de la zone Kanyosha touchés par les inondations occasionnées par les pluies torrentielles de ces derniers jours ,  le Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité (CNS), en compagnie du Maire de la ville de Bujumbura et de l’ Assistant du Ministre de l’Intérieur, de la Formation Patriotique et du Développement local , a animé à Kanyosha une réunion à l’endroit des membres des comités mixtes de sécurité implantés dans la commune Muha.

  

 Dans son discours, il a d’abord rappelé la composition des CMS à tous les échelons et a invité les responsables administratifs à les redynamiser pour qu’ils soient plus opérationnels. Il a profité de cette occasion pour prodiguer des conseils aux fonctionnaires de l'Etat en leur demandant de vaquer convenablement à leur service d'attache au lieu de s’atteler plus aux activités d'intérêts personnels. Pour certains fonctionnaires qui auraient l'intention de dilapider les biens de l'Etat ou ceux qui s'adonnent à toute autre forme de mauvaise gouvernance sous prétextes qu'ils sont à la fin de leur mandat, le SP/CNS leur a exhorté de se ressaisir.

  


 

  

Le Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité a tenu du 28 au 29 janvier 20 20, dans les enceintes de l’hôtel Outlook, une réunion de travail à l’intention des Secrétaires Permanents (ou leurs délègues) issus des différents Ministères. Les activités de cette section de travail cadrent avec la réadaptation de la Stratégie Nationale de Sécurité par rapport aux nouvelles menaces.


 

Clôture  ce jeudi 16/01/2020 à RUTOVU  de la tournée entamée par le Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité  en date du 10/12/2019 à travers les provinces du centre et sud du pays (Karusi, Gitega, Muramvya,Mwaro et Bururi).

Cette descente sur terrain avait pour but de renforcer les capacités des CMSH à la base implantés dans cette partie du territoire notamment en matière d'alerte précoce, le renseignement comme outil de prévention au sein de l'administration et la confection du rapport de sécurité humaine.

En plus des enseignements dispensés, Col Pierre Claver NZISABIRA a aussi prodigué, au cours de ces difféntes sessions de travail, des conseils aux participants pour mieux se préparer aux prochaines élections à savoir:
-La consolidation de la paix et de la sécurité;
-L'amour du travail et de la patrie;
-La culture de la tolérance;
-Le renforcement de l'unité et de la solidarité.


 

Ce mardi 14/01/2020, le Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité (SP/CNS) a tenu, au chef-lieu de la commune MATANA, une réunion à l'endroit ses Comités Mixtes de Sécurité Humaine à la base (CMSH) des communes Songa, Mugamba et Matana de la province BURURI. Il a déclaré que la sécurité de la population est et doit rester la première préoccupation des autorités de notre pays à tous les échelons.

Il a ensuite énuméré les différentes menaces à la sécurité auxquelles les CMSH doivent quotidiennement faire face et y apporter des solutions durables pour améliorer le bien-être des collectivités locales. Et de réiterer son appel aux administratifs à implanter des CMSH inclusifs partout où il s'avère nécessaire ( marchés publics, usines, établissements scolaires, les hôpitaux, les gares routières, les églises, ..........).

    

A certains fonctionnaires de l'Etat qui ne vaquent pas convenablement à leur service d'attache en s'attelant plus aux activités d'intérêts personnels, ceux qui auraient l'intention de dilapider les biens de l'Etat ou ceux qui s'adonnent à toute autre forme de mauvaise gouvernance sous prétextes qu'ils sont à la fin de leur mandat, le SP/CNS leur a conseillé de se ressaisir. Le cas échéant, ils seront traduits devant la justice, a-t-il conclu.

PUBLICATIONS

juillet 2021
lmmjvsd
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Copyright © 2021 SPCNS-Burundi. Tous Droits Réservés.
Conçu et Réalisé par BD HOPE COMPANY